Dans le respect de la qualité,
des droits de l’homme et de l’environnement

RAPPORT 2016

PRATIQUES AGRICOLES

F-ACTS : POUR DES PRATIQUES AGRICOLES DURABLES

Avec une vision pour la durabilité et l’amélioration des conditions des régions rurales et des collectivités d’où proviennent les matières premières, Ferrero a lancé un programme-cadre consacrant l’engagement du Groupe pour un approvisionnement en matières premières durables, intitulé Ferrero-Agricultural Commitment to Sustainability (également connu sous son acronyme anglais F-ACTS).

F-ACTS

CACAO


L’un des principaux engagements de Ferrero en faveur d’une chaîne d’approvisionnement agricole durable consiste à utiliser 100% de fèves de cacao certifiées d’ici fin 2020. Au cours de l’exercice 2015/2016, Ferrero a utilisé plus de 120.000 tonnes de fèves de cacao dont 50 % étaient certifiées durables, devançant ainsi l’objectif à atteindre avant la fin de 2016.

Ferrero collabore en permanence avec des organisations sans but lucratif et des associations de producteurs afin de régler les problèmes agricoles, sociaux, environnementaux et commerciaux de la production de cacao. Le Groupe soutient également des projets locaux visant à lutter contre le travail des enfants et à former les producteurs.

HUILE DE PALME


Dès le début, Ferrero a décidé de s’approvisionner directement en huile de palme certifiée ségréguée par la RSPO : c’est la ségrégation qui garantit que l’huile de palme durable est physiquement séparée de l’huile de palme non durable et nous permet de la tracer depuis les plantations certifiées durables jusqu’au site de production.
Depuis janvier 2015, les produits Ferrero ne sont fabriqués qu’avec de l’huile de palme 100 % durable certifiée ségréguée par la RSPO.

LA CHARTE FERRERO POUR UNE HUILE DE PALME DURABLE

Ferrero a atteint 100 % huile de palme durable certifiée ségréguée par la RSPO, mais la responsabilité du Groupe ne s'arrête pas à cette certification.

Ferrero poursuit son engagement dans le but de :
  1. Utiliser une huile de palme traçable, en plus d'être certifiée durable à 100 % ;
  2. Veiller à ce que l’huile de palme, qui alimente les chaînes de production Ferrero, soit produite sans déforestation et dans le respect des travailleurs et des collectivités locales, notamment des petits exploitants.
En témoigne le lancement de la Charte Ferrero sur l’huile de palme en novembre 2013, qui constitue un plan d’action solide en étroite collaboration avec nos fournisseurs, assorti d’une échéance et disponible au public. Ferrero est aussi devenu membre de TFT, une organisation mondiale sans but lucratif dont les équipes réparties à travers le monde aident à transformer les chaînes d’approvisionnement au profit de l’homme et de la nature.

NOISETTES


Durant l’exercice 2015/2016, le Groupe a atteint la traçabilité complète de plus de 7 % de ses achats de noisettes.
La traçabilité est indispensable pour garantir le respect des normes de qualité de la production et des produits.

La Turquie assure environ 75 % de la production annuelle de noisettes dans le monde. Ferrero restant l’un des acteurs majeurs dans ce pays, en 2012, le Groupe a décidé d’y déployer le programme Ferrero Farming Turkey (FFT) avec des partenaires locaux et étrangers. Il a accordé une attention toute particulière aux relations avec ses fournisseurs de noisettes turcs en ce qui concerne les normes rigoureuses de qualité et de sécurité, ainsi qu’une série de questions éthiques, sociales et environnementales.

En 2015/2016, le Groupe a continué à soutenir et à participer au partenariat public-privé prolongé avec Caobisco (Association des industries de la chocolaterie, biscuiterie et confiserie de l’Union européenne) et l’OIT (Organisation internationale du travail) en Turquie, dans le cadre d’un projet baptisé « Integrated Model for the Elimination of Worst Forms of Child Labour (WFCL) in Seasonal Agriculture in Hazelnut Harvesting in Turkey » (Modèle intégré pour l’élimination des pires formes de travail des enfants dans l’agriculture saisonnière et la récolte de noisettes en Turquie).

SUCRE


Durant l’exercice 2015/2016, le volume total de sucre acheté par Ferrero comprenait environ 25 % de sucre de canne raffiné et 75 % de sucre de betterave.

Ferrero a maintenu des relations fortes, fondées sur la confiance, avec de nombreuses coopératives agricoles et producteurs de sucre, afin de garantir un approvisionnement en sucre exempt d’OGM à 100 %. En 2015/2016, le Groupe a fait certifier 47 % de son sucre de canne, dépassant ainsi l’objectif initial de 40 % à atteindre avant fin 2016.

Depuis 2010, le Groupe Ferrero est membre de « Bonsucro – Better Sugar Cane Initiative », une organisation reconnue dans le monde entier, qui promeut la durabilité du secteur de la canne à sucre par le biais d’un plan de certification fondé sur une approche métrique.
Ce plan est étayé par l’application d’une norme de production cherchant à réduire l’impact environnemental et social, notamment au niveau de la biodiversité, de l’écosystème, des droits de l’homme et des conditions de travail, ainsi que du respect des règlements.

BIEN-ÊTRE ANIMAL


Ferrero estime que le bien-être animal est un principe important de sa responsabilité sociale. Le bien-être animal contribue en effet à la qualité et à la sécurité des produits, ainsi qu’à la durabilité de la chaîne d’approvisionnement au fil du temps.
Le bien-être animal fait partie intégrante du Code de conduite commerciale de Ferrero. En définissant les priorités de son engagement, Ferrero a choisi de mettre progressivement en œuvre les cinq libertés pour la protection du bien-être animal, en les développant au fil du temps et en anticipant les changements de réglementation.

ŒUFS


Grâce à son engagement permanent et à sa collaboration avec les fournisseurs, le Groupe a atteint, en septembre 2014, l’objectif qu’il s’était fixé d’utiliser 100 % d’œufs de poules élevées au sol pour tous ses sites de production dans l’Union européenne.

Ferrero s’est également engagé à mettre en oeuvre une stratégie d'achat des œufs en Turquie et au Mexique, où l’élevage de poules au sol est une pratique très peu répandue, afin d’atteindre l’objectif de 100 % d'utilisation d’œufs de poules élevées au sol à l’échelle internationale.

LAIT


Au fil des ans, Ferrero a développé et entretenu des relations à long terme avec des producteurs de lait sélectionnés localement et avec soin.

Ferrero s’approvisionne directement en lait auprès de ses partenaires laitiers, sélectionnés selon des critères rigoureux afin de contrôler l’ensemble de la chaîne et d'assurer la fraîcheur, la saveur et la sécurité constantes du produit. Les chaînes d’approvisionnement courtes et contrôlées permettent à Ferrero de créer un système rationalisé de traçabilité, qui dépasse le cadre de la législation (avec notamment une traçabilité totale des exploitations laitières), pour donner une vision claire du chemin parcouru entre la ferme et le produit. En 2015, Ferrero a lancé le MQP – Milk Quality Project (Projet pour un lait de qualité) – auprès de 14 fournisseurs stratégiques dans différentes zones géographiques (de l’Italie à la Turquie et de la Scandinavie à l’Inde). Ce projet concerne plus de 98 % du lait fourni aux usines de Ferrero en Europe.

LES ENTREPRISES PRODUCTRICES DE NOISETTES

Ferrero intervient actuellement tout au long de la chaîne d’approvisionnement de noisettes, de la production à la vente aux sociétés travaillant avec des produits semi-finis, en passant par les phases de transformation industrielle, obtenant ainsi, en pratique, une chaîne d’approvisionnement totalement intégrée. À la fin 2014, cette gestion intégrée a mené à la création de la Ferrero Hazelnut Company (HCo), dont l’objectif est de réunir tous les acteurs actifs au sein de la chaîne d’approvisionnement de noisettes au sein d’une même organisation : de la mise en culture à la vente de produits finis et semi-finis contenant des noisettes, en passant par l’élaboration de stratégies de production de noisettes par les agriculteurs, la recherche et le développement agronomiques, l’approvisionnement et la transformation industrielle.

Au 31 août 2016, plus de 4 000 personnes collaboraient au sein de la Ferrero Hazelnut Company (HCo), réparties sur 6 exploitations de Ferrero (au Chili, en Argentine, en Géorgie, en Afrique du Sud, en Australie et en Serbie), 8 usines de transformation (situées en Italie, au Chili et en Turquie) et 5 unités d’exploitation (au Luxembourg, en Italie, en Turquie, en France et au Royaume-Uni).

Le nouveau rôle joué par le Groupe à travers la HCo a mené à une redéfinition et un élargissement de son champ d’action : là où le Groupe intervenait auparavant au niveau de l’approvisionnement uniquement, il possède désormais un savoir-faire considérable dans le traitement des matières premières et compte aujourd’hui parmi les principaux acteurs mondiaux du secteur de la noisette.

LES EXPLOITATIONS DE FERRERO

Les exploitations de Ferrero appartiennent au Groupe et se situent dans de nouvelles zones qui se prêtent à la culture de noisettes. Connues comme les « laboratoires de recherche » agronomique de la HCo, ces véritables exploitations pilotes remplissent une triple fonction :
  • Expérimentation : tester la capacité d’adaptation des différentes variétés de noisetiers aux conditions agricoles et climatiques locales et expérimenter différentes techniques agronomiques ;
  • Démonstration : promouvoir la culture de noisetiers auprès des agriculteurs locaux ;
  • Productivité : réserver à Ferrero une part significative de la récolte de noisettes.