retour

2022-06-17

L'usine Ferrero d'Arlon autorisée à redémarrer la production

L'usine Ferrero d'Arlon autorisée à redémarrer la production

L'autorité de sécurité alimentaire (AFSCA) a donné l'autorisation de redémarrer les lignes de production de l'usine Ferrero d'Arlon.

Luxembourg, 17 juin 2022

L'usine Ferrero d'Arlon a reçu l'autorisation conditionnelle de redémarrer ses lignes de production à partir d'aujourd'hui. Cette réouverture fait suite à un nettoyage approfondi et à des contrôles de sécurité alimentaire menés en étroite collaboration avec l'autorité belge de sécurité alimentaire (AFSCA). Dès aujourd'hui, l'usine entame le processus de réouverture qui aboutira au redémarrage des lignes de production dans quelques semaines.

A l’arrêt depuis début avril, après la détection de salmonelles dans l'usine d'Arlon, Ferrero a pris des mesures concrètes pour qu'une telle situation ne se reproduise pas.

Plus de 1 000 employés de Ferrero et des spécialistes indépendants ont travaillé en permanence dans l'usine. Plus de 1 800 tests de qualité ont été effectués, 10 000 pièces ont été démontées et nettoyées, et des investissements importants ont été réalisés. Cela inclut le remplacement d'équipement ainsi que l'installation de 300 mètres de nouveaux tuyaux. Nous avons également mis à jour les protocoles de sécurité des produits, les formations et l'échantillonnage dans l'usine.

Ce travail a été réalisé en toute transparence et en étroite collaboration avec l'AFSCA qui a confirmé que toutes les normes de sécurité alimentaire requises ont été respectées. Cet épisode nous permettra de revoir notre approche dans la gestion de ce type d'incident et, surtout, nous donnera l'occasion de renforcer notre coopération avec les autorités alimentaires.

Nous tenons à remercier notre personnel pour son engagement constant tout au long de ce processus.

« Nous sommes très heureux d'avoir reçu le feu vert de l'autorité belge de sécurité alimentaire. Nous tenons à remercier l'AFSCA pour ses conseils et son soutien inestimables », a déclaré Lapo Civiletti, Directeur Général du Groupe Ferrero. « Nous sommes vraiment désolés de ce qui s'est passé et nous tenons à nous excuser une fois de plus auprès de toutes les personnes touchées. Nous n'avons jamais connu une telle situation au cours de nos 75 ans d'histoire. Nous avons tiré les leçons de cet événement malheureux et nous mettrons tout en œuvre pour que cela ne se reproduise pas. »

Contact presse

Contact

+32 492 11 46 36

press.bel@ferrero.com