retour

2020-12-01

Ferrero conclue un partenariat pour l'élimination du travail des enfants pendant la récolte des noisettes en Turquie

Ferrero soutient l'Organisation Internationale du Travail dans la réalisation d'un projet de 40 mois en Turquie, qui vise à contribuer à l'élimination des pires formes de travail des enfants pendant la récolte des noisettes.

À l'occasion de la célébration de la Journée mondiale de l'enfance et du 30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant, Ferrero et l'OIT annoncent leur engagement en faveur de l'élimination du travail des enfants. Avec plus de 4 millions de dollars de soutien de Ferrero, l'OIT met en œuvre un projet pluriannuel dans les provinces turques de Trabzon, Zonguldak et Şanlıurfa. L'objectif est de faire en sorte que les enfants qui travaillent dans la récolte des noisettes puissent cesser de le faire et d'empêcher l'arrivée de nouveaux enfants.

Dans le cadre de ce partenariat public-privé entre l'OIT et Ferrero, il y aura une coopération avec le gouvernement, ainsi qu'avec les organisations de travailleurs et d'employeurs. L'objectif est de promouvoir le partage des connaissances et d'en apprendre le plus possible sur la manière de lutter contre le travail des enfants, en particulier dans la chaîne d'approvisionnement des noisettes. Le but ultime de ce processus est d'aider les acteurs nationaux et locaux à prendre des mesures contre les pires formes de travail des enfants.

Avec ce partenariat, Numan Özcan, directeur du bureau de l'OIT en Turquie, déclare pouvoir étendre ses interventions en cours et étendre leur portée à toutes les zones de récolte de noisettes en Turquie. Il ajoute : "Je suis sûr que ce projet sera un exemple concret de partenariat entre un acteur mondial du secteur privé, Ferrero, et l'OIT, pour mettre en œuvre les meilleures pratiques en Turquie et générer des connaissances ayant un impact mondial".

Dans le cadre du projet, l'accent sera également mis sur la mise en place et le développement de méthodes d'intervention directe dans les zones de récolte saisonnière de noisettes. En outre, le projet vise à sensibiliser le grand public, les parties prenantes nationales et locales et les acteurs de la chaîne d'approvisionnement à l'importance de mettre fin au travail des enfants.

"Ferrero reconnaît la valeur et l'importance d'une approche de partenariat pour lutter contre le travail des enfants. En tant qu'institution spécialisée des Nations Unies, l'OIT possède l'expertise et l'expérience nécessaires pour savoir comment agir efficacement. Ce projet s'appuie sur le travail que nous réalisons depuis 2013 grâce à notre participation active au partenariat public-privé OIT-Caobisco. En outre, elle soutient les actions de l'année à venir, visant à être une force motrice d'une industrie de la noisette qui crée de la valeur pour tous", a déclaré Marco Gonçalves, directeur des achats & Noisettes de Ferrero.

Malgré la tendance à la baisse du nombre d'enfants impliqués dans des activités économiques, le travail des enfants reste un problème en Turquie. Selon l'enquête sur la main-d'œuvre enfantine 2019 de l'Institut statistique turc (TurkStat), 720 000 enfants âgés de 5 à 17 ans (4,4 % du nombre d'enfants en Turquie) ont participé à des activités économiques. Parmi eux, 30,8 % étaient actifs dans le secteur agricole. Les enfants qui travaillent sont exposés à des risques professionnels qui peuvent entraîner des problèmes de santé chroniques tout au long de leur vie. En outre, les enfants des travailleurs agricoles saisonniers sont plus susceptibles d'interrompre leurs études. Ces facteurs contribuent à maintenir une main-d'œuvre sous-qualifiée et/ou non qualifiée, qui à son tour perpétue la pauvreté.

L'OIT fournit un soutien technique depuis 2012 et met en œuvre des projets contre le travail des enfants dans l'agriculture saisonnière, en particulier dans le secteur des noisettes en Turquie. Ils le font par le biais de projets de partenariat public-privé en coopération avec le ministère de la famille, du travail et des services sociaux (MoFLSS). Ce nouveau projet public-privé, présidé par Ferrero et le ministère, complétera les activités existantes de l'OIT contre le travail des enfants en Turquie. L'élimination du travail des enfants sous toutes ses formes a été une priorité pour l'OIT depuis sa création en 1919.

Début 2021, Ferrero publiera un document de la Charte sur les noisettes conformément à son code fournisseur. Cette Charte examine les engagements de Ferrero dans trois domaines : les droits de l’Homme et les pratiques sociales, la protection de l’environnement et la durabilité, et la transparence des fournisseurs. Ferrero s’engage dans une chaîne de valeur éthique et durable des noisettes et y apporte une contribution dévouée et active. Lire la suite dans notre rapport Ferrero sur la durabilité.

Contact presse

Contact

02 213 13 00

press.bel@ferrero.com