Juillet 2017
31.07.2017


L’implication de Ferrero pour Zéro Déforestation dans la chaîne d’approvisionnement mondiale en cacao

L’implication de Ferrero pour Zéro Déforestation dans la chaîne d’approvisionnement mondiale en cacao
Ferrero reconnaît que la déforestation et la dégradation des forêts est un enjeu crucial de la chaîne d’approvisionnement en cacao à l’échelle internationale. La déforestation menace de mettre à mal la résistance du secteur du cacao lui-même et donc avec lui l’existence des millions de petits producteurs qui en dépendent. En Afrique de l’Ouest, où les agriculteurs produisent du cacao depuis de nombreuses années, la culture du cacao s’exporte même vers des zones de haute valeur de conservation (HVC).

Ferrero s’est engagé à travailler les défis que sont mettre fin à la déforestation dans le secteur du cacao et mettre en place des principes clés et des stratégies qui renforcent la production de cacao durable socialement et environnementalement.

Ferrero a signé la Déclaration de New York sur les Forêts, rédigée par les Nations Unies, et a adopté l’Approche High Carbon Stock (HCSA), une méthodologie permettant aux entreprises de comprendre quelles sont les forêts à protéger pour leur haute teneur en carbone et la valeur de leur biodiversité.
Ferrero a également signé la déclaration d’intention pour l’Initiative Cacao et Forêts en mars 2017. Cette structure implique des acteurs clés de l’industrie et est organisée par l’International Sustainability Unit, la World Cocoa Foundation (WCF) et la Dutch Sustainable Trade Initiative. Elle vise à développer une série de mesures concrètes pour mettre fin à la déforestation et à la dégradation des forêts, comme par exemple des investissements pour gérer les terres de manière plus durable et dans des partenariats plus actifs pour protéger et restaurer les forêts dans les zones cacaoyères. Ferrero attend de l’Initiative Cacao et Forêts qu’elle s’engage sur une date limite claire pour laquelle toute l’industrie devra mettre en place un approvisionnement traçable jusqu’au niveau des exploitations.

De plus, d’ici 2018, Ferrero aura cartographié 100% de sa chaîne d’approvisionnement en cacao jusqu’au niveau des exploitations agricoles (nous sommes sur la bonne voie avec nos objectifs et nous avons déjà cartographié 50% des exploitations). Cela nous permet d’identifier les zones où une intervention, comme de la reforestation et de la plantation d’arbres à ombrages locaux, est nécessaire. Nous travaillons également avec Airbus Defense and Space sur un projet, déjà lancé avec succès dans notre chaîne d’approvisionnement en huile de palme, qui utilise des cartes satellites afin de contrôler rigoureusement les changements d’utilisation des sols.

La protection du capital naturel, en particulier les dernières forêts existantes dans les pays en développement fournisseurs de cacao, est une de nos priorités : nous mettrons donc en place des partenariats ou des programmes pour soutenir financièrement les efforts collectifs et individuels.

En ce qui concerne l’amélioration des conditions de vie des petits producteurs et de leurs communautés, nous continuerons notre travail à travers des partenariats tels que ceux mis en place avec Fairtrade, l’Union des Coopératives ECOOKIM et Save the Children.

Ferrero accueille
avec enthousiasme les évaluations et les contributions de parties tierces, telles que Mighty Earth, qui aideront Ferrero à atteindre ses objectifs, en ligne avec ses politiques internes et l’Initiative Cacao et Forêts.
  • Print
news archive
2017
JANVIER
FÉVRIER
MARS
AVRIL
MAI
JUIN
 
JUILLET
AOÛT
SEPTEMBRE
OCTOBRE
NOVEMBRE
DÉCEMBRE
Actualité
Ferrero RSS